costume

Les Bretons d’Atelier Coqlico démocratisent le sur-mesure

En avril 2017, deux Bretons trentenaires ouvraient Atelier Coqlico à Rennes. Un an plus tard, après avoir mis un pied à Dinard, ils se lancent à la conquête de Nantes en ouvrant une nouvelle boutique au cœur de la cité des Ducs. Atelier Coqlico comptabilise déjà plus de 600 costumes, vestes et 800 chemises réalisés sur-mesure, à partir de tissus rigoureusement sélectionnés, une belle réussite pour Fabien Lecué, ancien manager chez Bouygues Télécom, et Damien Ouelha, issu de la finance. En un an, les deux Bretons ont su tirer leur épingle du jeu et séduire le Grand Ouest avec des clients venant de Brest, Lorient, Nantes et même Caen.

Un développement tiré à quatre épingles

Leur stratégie qui allie conseil, qualité de confection, style et personnalisation, s’avère gagnante avec des effectifs doublés, un showroom à Dinard et l’ouverture d’une deuxième boutique à Nantes.

Avec Atelier Coqlico, Fabien Lecué et Damien Ouelha s’inscrivent dans la tendance actuelle : « consommer moins mais mieux ». Comme un contre-pied à la mode uniformisée, le sur-mesure apparaît comme une alternative à la « fast-fashion ». Un concept qui séduit à la fois des futurs mariés, des hommes d’affaires et des jeunes en quête de belles matières et de vêtements personnalisables. Les tissus sont ainsi rigoureusement sélectionnés, sont d’origine italienne, française et britannique. Les costumes sont réalisés en Pologne et en France. Les chemises sont fabriquées à Cholet.

Formés par un maître tailleur grande mesure à Paris, Fabien et Damien mettent leur œil avisé d’expert au service de leurs clients, en les conseillant et les orientant en fonction de leurs besoins, de leurs goûts et de leur morphologie… tout en gardant en tête de toujours cultiver la singularité de chaque client. Matière, coupe, motifs de la doublure, forme du col (cassé, italien, français), poignets mousquetaires ou napolitaines… Atelier Coqlico permet de donner une vraie identité aux vêtements.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider