alguesvertes

Algues vertes. Baisse en 2018 sauf en baie de Saint-Brieuc

Les chiffres sont encourageants mais il reste encore du travail à faire. C’est en résumé le bilan dressé par le comité régional de suivi du plan de lutte contre les algues vertes lors de sa réunion de lundi. Les ramassages se sont élevés à environ 20.000 tonnes l’an dernier, autrement dit trois fois moins qu’au début des années 2010.

C’est un progrès très notable récompensant les mesures prises depuis toutes ces années. Ces chiffres 2018 ont pu être favorisés par les fortes tempêtes de l’hiver 2017-2018, indique le comité, mais la première cause de cette évolution favorable tient principalement à la baisse constante des taux de nitrates dans les cours d’eau bretons. Ils étaient d’environ 45mg/litre en 2010 et sont descendus aujourd’hui à 30 mgr. Un reflux manifeste même s’il reste encore insuffisant au regard des ambitions de ce plan qui va encore nécessiter du travail en amont, notamment auprès des agriculteurs. Entre autres, par des opérations de couverture des sols entre deux récoltes dans certains endroits sensibles.

Ce tableau est cependant obscurci par la situation en baie de Saint-Brieuc où les ramassages ont été importants l’an dernier et sont déjà précoces en cette année 2019. La conformation de cette baie, selon les spécialistes, ne permet pas un bon nettoyage par mes tempêtes durant l’hiver. Mais un événement conjoncturel a, semble-t-il, aggravé la situation : de violents orages intervenus en mai et juin ont eu un effet de chasse au plus mauvais moment, en précipitant vers les mer les nutritifs dont les algues vertes se gavent à cette période de l’année.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider